Qu’entend-on par actions d’appui à la parentalité ?

Il convient, dans un premier temps, de définir ce que l’on nomme "parentalité".


Le « Guide de bonnes pratiques de soutien à la parentalité » (élaboré par le réseau FNARS : Fédération Nationale des Associations d’Accueil et de Réinsertion Sociale) propose une définition, adoptée par le comité Technique du REAAP 90 :

« La parentalité désigne de façon très large la fonction « d’être parent ».
Dans cette expression, le terme « parent » désigne non seulement les géniteurs biologiques, mais de façon plus large tout adulte ayant la responsabilité d’élever un enfant (un beau-père, une famille adoptante, un oncle ayant la charge d’un enfant, une famille d’accueil, à titre d’exemples).
Ce concept permet d’agréger des pratiques multiples et très différentes en incluant tout un ensemble de dimensions associées telles que la responsabilité sociale et juridique, les relations affectives, le fonctionnement psychique et les pratiques éducatives. »



Cette définition de la parentalité étant posée, il convient de définir précisément ce que sont les actions d’appui à la parentalité. Dans son rapport « Evaluation qualitative des REAAP », commandé par la DIF, en septembre 2009, le cabinet d’études ASDO précise :

« Dés lors que ces actions impliquent les parents, qu’elles concernent leur rôle de parents, qu’elles sont collectives, qu’elles sont effectuées avec l’appui d’un professionnel, et qu’elles sont conformes aux grands principes énoncés dans la Charte, elles répondent aux yeux de la plupart des acteurs aux critères REAAP, ce qui les distinguent d’autres actions et permet ainsi de les articuler au mieux avec d’autres dispositifs. »

 

Les membres du Comité Technique du REAAP 90 précisent que les actions d’appui à la parentalité doivent répondre aux critères suivants :

Ce sont des actions collectives, animées par un professionnel et/ou un bénévole qualifié
Ces actions s’adressent aux parents :
Elles concernent leur rôle de parents, recherchent leur implication.
Elles doivent s’appuyer sur des liens sociaux existants ou contribuer à les développer.

Les projets doivent prendre en compte les attentes et les préoccupations des parents et utiliser des supports pédagogiques adaptés au public.

Un partenariat doit être recherché pour :
- développer la complémentarité des compétences entre les opérateurs,
- créer une ouverture du groupe afin d’élargir les liens sociaux 

La durée et le calendrier de l’action doivent être définis avec les parents. 



Les actions qui font partie intégrante du « cœur cible » du REAAP sont :

  • Les groupes de parents
  • Les temps partagés entre parents et enfants
    • Sorties et séjours familiaux collectifs
    • Ateliers parents/enfants (Support bricolage, jeux, contes…)
  • Les conférences/débats
  • Les actions de théâtre forum

 

Autonomie complète sur la conception de votre site Internet avec la solution Moduliti | Mentions Légales